ITER

Aller en bas

ITER

Message par ST2Space le Dim 28 Sep - 17:51

ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) est un prototype de réacteur nucléaire à fusion, actuellement en construction à Cadarache (FRANCE) tout près de chez moi
Il devrait être achevé en 2016-2017 et aura une puissance de 500 MW. A terme, il devrait permettre de tester les technologies nécessaires au développement du réacteur expérimental DEMO (DEMOnstration power plant).
Avec un investissement estimé à 10,3 milliards d'euros sur 30 ans, ce projet, initialement issu d'une proposition soviétique, a pour but de démontrer la faisabilité industrielle de la production d'électricité par fusion.
P.S.: au lycée international où j'étais à Aix-en-Provence, il y avait plusieurs de mes amis étrangers qui avaient un parent ingénieur ou technicien à Cadarache. L'arrivée massive de travailleurs étrangers (ah mais comme par hasard pour une fois ils ne sont pas vus de travers! encore une discrimination entre "intellectuels" et "manuels") et de leurs familles a fait qu'un nouveau lycée international est en construction sur le site, celui d'Aix étant désormais bondé.
P.P.S.: remarquablement, il n'y a pas de risque d'explosion avec ITER...
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Parseval le Mar 14 Oct - 16:30

Je suis allé il y a deux ans à Pont-à-Mousson, où il y avait un Workshop sur ITER, avec des tas de gens qui bossent sur le projet.

Je ne sais pas comment ça a évolué, mais il semblerait que l'enthousiasme s'éfiloche petit à petit, non?

Le seul gros avantage (mis à part théorique) du projet, pour le moment, est la collaboration internationale qu'il a permis...

_________________
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre.
Le rideau de pluie grisâtre de ce monde s'ouvrira, et tout sera brillant comme l'argent...
Alors vous les verrez...
Les Rivages Blancs!
Et au delà... la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil.
avatar
Parseval
Créateur et Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 878
Age : 31
Localisation : Ouffet
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par ST2Space le Mar 14 Oct - 17:18

Hey!
En fait je crois que le LHC a un peu volé la vedette à ITER ces derniers temps, avec la consécration de l'appareil du CERN Very Happy ...
Mais c'est un projet qui, maintenant qu'il est lancé, demandera beaucoup de temps (t'as vu les dates) avant de pouvoir annoncer une inauguration officielle du tokamak, ce qui le mettra à nouveau au devant de la scène...
As-tu déjà vu le site? C'est assez impressionnant, même si on ne voit pas tout de l'extérieur - le secteur est entièrement protégé par 2 ou 3 rangées de barrières à barbellés et fils électriques, avec parfois de hauts murs en béton, des miradors... en passant à côté avec des amis on s'était dit que c'était pas pour empêcher d'y entrer, mais pour contenir les mutants à l'intérieur du site Very Happy ...
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Julien A. le Mar 14 Oct - 19:17

Parles-en à notre ancien prof de chimie, il "adore" le projet iter, le super-phénix et toute la série, et il a pas tord

On est encore à des années lumière de maîtriser la fusion nucléaire, on a qu'une idée théorique de comment faire, notemant pour atteindre les 10^7°K nécéssaires à démarer une fusion thermonucléaire, et j'imagine même pas l'énergie rien que pour le chauffage, de plus, comme aucun matériaux ne peux supporter pareille température, il faudra maintenir le gaz en plasma par des aimants qui eux aussi devront dévelloper une puissance considérable.

De plus à l'heure où on essaye de réduire le nucléaire because of stockage des déchets, c'est un contre courant, puisque, même si la réaction De + Tr -> He + N° ne produit rien de radioactif, la pièce de stockage, bombardée par des neutrons s'échappants (un champ ÉM ne retient pas les neutrons) va petit à petit être "allourdie" par des éléments radioactif (quand on t'envoie un neutron dans la figure, en tant qu'atome, t'as pas d'autres choix que de l'accepter (quitte à péter en deux) et de le rayonner radioactivement pour le faire disparaître), donc, même si la fusion n'est pas une réaction produisant des déchets radioactifs, en quelques années, un super-phénix & cie en marche deviendra aussi clean et sain qu'un char d'assault ou un obus en uranium appauvrit, ou qu'une barre de matière fissible usagée.

Finalement, je pense que la fusion nucléaire est encore loin d'être mise en pratique et qu'elle comporte des risques qu'on ne veut pas voir, et mon avis est plus modéré que celui de papy-Rulmont avec qui je suis d'accord

En double conclusion, je crois qu'on aura plus vite fait d'amplifier la fonction d'onde d'un électron avec un Mésa/Boogie Dual Rectifier que de maîtriser cette technologie,
Et qu'on devrait plutôt invertir des tonnes de fric dans l'énergie des vagues ou d'autres énergies renouvelables,

J'ajouterais, tant que j'y pense, vu la température du plasma, il doit être isolé thermiquement de son container par du vide (et le rayonement, la dedans?), alors comment on réchauffe le circuit secondaire?
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 30
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par ST2Space le Mar 14 Oct - 22:57

Hehe...
Alors ça c'est de la réponse!
Bon ben je suis content de voir que le sujet que j'ai posté commence à en passionner quelques-uns lol!
Heureusement que t'expliques bien car j'ai l'impression d'être un peu à la ramasse niveau technique; je suppose que ça viendra, mais en fait (je ne crois pas t'avoir rencontré à la soirée parrainage/marrainage snif, ni Parseval d'ailleurs ou alors j'ai pas fait le lien entre le nickname et le vrai perso ) t'es dans quelle année?
On en reparlera Smile
P.S.: question énergie des vagues, c'est la perfide Albion (en tant qu'île c'est bien normal) qui est la plus avancée dans ce domaine!
Mais là faudrait poster le sujet...
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Parseval le Mer 15 Oct - 8:35

ST2Space a écrit:Hehe...
ni Parseval d'ailleurs ou alors j'ai pas fait le lien entre le nickname et le vrai perso ) t'es dans quelle année?
On en reparlera Smile
P.S.: question énergie des vagues, c'est la perfide Albion (en tant qu'île c'est bien normal) qui est la plus avancée dans ce domaine!
Mais là faudrait poster le sujet...

J'étais du côté du mur, en train de parler avec Caro et des tas d'autres squelettes de mon année (1Master)..

Pour l'énergie des vagues, je ne comprends pas COMMENT ce n'est pas BEAUCOUP plus développé... Comme les éoliennes dailleurs....

_________________
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre.
Le rideau de pluie grisâtre de ce monde s'ouvrira, et tout sera brillant comme l'argent...
Alors vous les verrez...
Les Rivages Blancs!
Et au delà... la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil.
avatar
Parseval
Créateur et Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 878
Age : 31
Localisation : Ouffet
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par ST2Space le Mer 15 Oct - 15:57

J'étais du côté du mur, en train de parler avec Caro et des tas d'autres squelettes de mon année (1Master)..
Ah oui le blond que je croyais être mon parrain d'abord Very Happy
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par |Sedna> le Mer 15 Oct - 17:32

Un peut de respect, s'il vous plait ! Déjà, ignorer son identité, voire son existence, est une honte !

Franchement, est-ce qu'on parle comme ça de Mr. President ...
avatar
|Sedna>
Prix Nobel

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 29
Localisation : Liège-centre
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Parseval le Mer 15 Oct - 18:52

J'adore vos deux derniers messages...

Tout d'abord, "le blond" me fait étrangement penser à un comédien qui a fait un sketch méconnu à ce propos...

Puis Mr Président me fait penser à une BD excellentissime de Clarke (le papa de Mélusine)

Bref, voila bien des surnoms que je préfère à fils de... (machin-truc)

_________________
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre.
Le rideau de pluie grisâtre de ce monde s'ouvrira, et tout sera brillant comme l'argent...
Alors vous les verrez...
Les Rivages Blancs!
Et au delà... la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil.
avatar
Parseval
Créateur et Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 878
Age : 31
Localisation : Ouffet
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Julien A. le Mer 15 Oct - 19:14

ST2Space a écrit:Hehe...
Alors ça c'est de la réponse!
...

P.S.: question énergie des vagues, c'est la perfide Albion (en tant qu'île c'est bien normal) qui est la plus avancée dans ce domaine!
Mais là faudrait poster le sujet...

C'est dommage que vous n'aurez jamais cours avec André Rulmont, ce prof était génial et on passait la moitié de nos cours de chimie à parler de ça (enfin c'était plus un monologue enflammé qu'autre chose)

Et t'inquiètes pas avec les termes, tu comprendra vite, vous avez pas des bases de réactions nucléaires en terminale, en france, chez nous c'est au programme (très basiques, les bases, certe)

Je savais pas que la perfide Albion se mettait à faire des trucs bien, à quand l'indépendance de l'Irlande du nord, l'Écosse et toute les autres nations celtes qu'ils ont opprimés (^^)

Il me semblait que c'était le Portugal qui avait dévellopé l'énergie des vagues très bien.

C'est vrai que ça m'étonne qu'on utilise pas ça plus, j'ai lu (bon, dans le S&V, d'accord) que le potentiel de cette énergie était vraiment très grand pour des coûts d'installation très minces, et peu de conséquences (en effet, l'énergie marémotrice des côtes nécéssité de grosses installations et n'est pas sans conséquence, diminution de l'intensité des marées sur la zone (p.e. à Venise, je sais pas s'ils l'ont fait, mais j'ai lu que ça pourrait avoir des grosses conséquences sur la baie))

Le blond, moi ça me fait penser à Gad mais aussi à Pierre dans RRRrrrr : " je m'appelle Pierre, Pierre ; B-L-O-N-D"

Sinon, moi j'étais là, bien sûr, en tant que fier membre du cercle Wink



Voilà

Pour le Pseudo d'Arnaud, je ne sais pas d'où ça vient sinon que Parceval est un mathématicien qui a notamment fait un théorème utilisé pour des intégrales (de composition de fonctions, je crois), d'ailleur l'assistant de Mme Bastin (S Nicolay, ou Denver le dernier dinosaure pour les intimes) faisait toujours le bête jeu de mot "pour résoudre cette intégrale, on va passer par ce val..."

Pour le mien, c'est plus compliqué, je te laisse deviner
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 30
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par ST2Space le Jeu 16 Oct - 20:19

"Julien A.", c'est un pseudo? Question

En fait, on a les "bases" des réactions nucléaires en Terminale en France (avec les émissions alpha, bêta, le rayonnement gamma, les fissions spontanées ou induites et la fusion), mais je faisais plutôt référence à ça:
(un champ ÉM ne retient pas les neutrons)
En double conclusion, je crois qu'on aura plus vite fait d'amplifier la fonction d'onde d'un électron avec un Mésa/Boogie Dual Rectifier que de maîtriser cette technologie
J'ajouterais, tant que j'y pense, vu la température du plasma, il doit être isolé thermiquement de son container par du vide (et le rayonement, la dedans?), alors comment on réchauffe le circuit secondaire?
hehe on m'avait pas encore parlé d'amplification de la fonction d'onde d'un électron (ou c'est une boutade?) et j'avoue ne pas avoir retenu l'aspect technique du chauffement des circuits!

En fait je pense que la technologie nucléaire pourrait être très bien dans l'espace - une propulsion nucléaire pourrait bien diviser par 2 le temps de voyage de la Terre à Mars (enfin d'après les hypothèses émises dans différents ouvrages de vulgarisation sur l'espace que j'ai lu) et le Soleil serait une excellente poubelle pour les déchets ça pourrait même lui servir de carburant lol!

Ah et mes respects à M. Le Président... Very Happy (et Klosferatu là-dedans? )

P.S.: à propos d'énergie renouvelable, on va installer 20 mètres carrés de panneaux photovoltaïques sur le toit de ma maison en Provence - mieux vaux tard que jamais, mais la France a lancé un programme avec EDF de financement à grande échelle pour l'installation de panneaux solaires sur les toits des particuliers (principe: la banque te prête de l'argent pour payer EDF pour le matériel, ensuite tu revends l'électricité produite à EDF, et avec cet argent tu rembourses la banque sur 7 ans, après tu continues de vendre ton énergie à EDF, ce qui couvre tes factures - avec même de petits bénéfices - d'électricité! et chez nous tout est électrique...); ça fait partie de l'effort français conjoint au projet de l'UE pour l'environnement (par ailleurs mis à mal avec la crise financière...).

Voilà à plus!
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Julien A. le Jeu 16 Oct - 23:42

Alors dans le désordre, pour l'histoire des fonctions d'ondes, c'est de la mécanique quantique, pour faire simple, la méca quan t'apprends que tout ce que tu croyais être une onde peut être vu comme des corpuscules (et doit être vu comme tel lorsque tu considère des échanges d'énergies matière-lumière qui se font par nombre entiers de ces quantas (les photons) et donc par quantités discrète d'énergie (quantum en latin : ptte quantité)) et que les particules ont parfois un comportement ondulatoire, tout ça t'amène à décrire le monde quantique de manière probabiliste : la nature ondulatoire d'un corpuscule, c'est qu'il est associé à une onde, la "fonction d'onde" et en un moment et endroit donné, l'amplitude de cette fonction représente la probabilité de trouver la particule, conséquence immédiate : si tu intégre la fonction sur l'espace entier, tu trouve 1, normal, la probabilité de trouver une particule dans l'espace entier est de 100%

Bon, voilà une courte intro à la quantique, Mr Bastin s'en chargera beaucoup mieux que moi, maintenant, un Mésa/Boogie est une marque d'amplis de guitare à tubes à vide, la meilleur du marché si tu cherches un gros son puissant avec de bonnes distortions, mais il faut savoir que les possesseurs d'amp à tubes vénerent leurs engins, leurs donnent une âme et les crois doués d'un pouvoir mystique que les amplis à transistors n'ont pas.

Combinant les deux, je me suis pris le délire d'imaginer amplifier une fonction d'onde avec un amp à tube, par exemple en doublant l'amplitude de la fonction d'onde d'un électron, la probabilité de le trouver dans l'espace entier est de 200%, donc deux électrons, de la pure connerie en somme, parce que pour transformer une fonction d'onde en tension pour l'amplifier, il faut la mesurer, or ça ne se mesure pas, la fct d'onde c'est une probabilité, la seule mesure que tu puisse faire c'est oui ou merde, à savoir, la particule est là ou pas, et à ce moment là, tu brise la notion de probabilité, plus de fonction d'onde, mais tu as ton temps pour apprendre la méca quant, mais saches que ça transformera ta vision du monde ^^

Pour l'histore du champ ÉM et des neutrons, rien de plus simple, les neutrons sont des particules électriquement neutres, je suppose que ce n'est pas un mystère pour toi, donc aucune chance qu'un champ Élecrto-Magnétique ait la moindre influence sur eux, enfin, je crois

Pour la température, oui, il faut une température et/ou une pression monstre pour lancer une réaction de fusion, d'ailleur, c'est pour ça que la rt qui se passe dans le Soleil ne se passe que dans le coeur du Soleil (Arnaud, confirmes-tu?), et que pour allumer une bombe H, on fait peter une bombe A dedans!

Pour l'histore de rayonnement, c'est simple, on peut échanger de la chaleur par conduction, par convection (brassage de fluides froids et chauds) et par rayonnement, c'est à dire en émettant de la lumière (rayonnement du corps noir, encore de la quantique^^) alors si le plasma de gaz est maintenu dans un champ magnétique, conduction convection t'oublies, mais rayonnement...

Je crois avoir déjà entendu parler de moteurs à plutonium (a moins que je confonde avec des sources d'NRJ, comme sur les Voyagers et Pioneers, mais là, je me demande comment on peut faire de l'énergie juste avec du fissible, sans une centrale autour, je regarderai sur Wiki) mais je n'y connais pas grand chose, ma connaissance en matière de propulsion se limite aux SSME et SBR d'une navette, au Vulcain de l'ÉPC et aux ÉAP d'une ariane et un peu aux moteurs à effet Venturi

Pour les panneaux solaires, en belgique on à le même principe, sinon que c'est le gouvernement qui te prête des subsides pour les panneaux, mais tu peux aussi revendre l'électricité en plus à élecrabel/suez, le mieux, c'est qu'il y a même pas besoin d'être en provence pour que ça soit rentable, même ici où le soleil ne donne pas trop, ya vachement moyen...
Et c'est dommage que la crise financière freine tout ça, que l'économie s'effondre une bonne fois pour toute et nous danserons dans les ruines du capitalisme^^

Voilà, je crois avoir fait le tour des questions réponses, si ya des trucs que tu comprends pas, c'est normal, je suis pas un génie pour expliquer, surtout que j'essaye de faire ça de mamière concise, les trucs sur la quantique représentent 10h de cours de Bastin plus de la documentation perso dans un domaine que j'adore et je te balance tout ça sans préavis^^

Bonne soirée
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 30
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par 7 le Ven 17 Oct - 22:05

Pour l'histoire des fonctions d'onde, M. Cloots en a parlé (et c'est dans le syllabus) lors de la description des nombres quantiques (qui corrigent le modèle de Bohr) pour illustrer le modèle atomique standard, avec notamment l'équation de Schrödinger Ψ, qu'il n'a pas daigné nous expliquer dans les détails, et après quelques recherches personnelles, je comprends pourquoi. Ça me semble bien indigeste comme truc (d'un autre côté avec mes connaissances mineures, je ne m'attendais pas à comprendre), alors petite question Julien : quand sommes-nous (les premières) censés la voir en cours ?
avatar
7
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par |Sedna> le Sam 18 Oct - 1:05

Pas cette année à mon avis...
avatar
|Sedna>
Prix Nobel

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 29
Localisation : Liège-centre
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Julien A. le Sam 18 Oct - 1:56

L'équation de schr­­oedinger tu la verra en deuxième dans le cour d'intro à la quantique de Mr Bastin, mais pas en détaille

De plus, cette équation, c'est ma signature, tu la vois sûrement en code soucre LaTeX, mais si tu as firefox et que tu fouilles dans la boite à idée du forum, tu trouveras l'addresse vers un plug-in qui permet d'afficher le LaTeX

pour info, LaTeX (X n'étant pas un "ix" majuscule mais un "chi" majuscule grec, donc à prononcer /léitèkh/ ou /latèkh/) est un traitement de texte spécialisé pour les textes scientifiques qui donne un résultat typographique des meilleurs qui soient, à côté, oublie ms word! il a la particularité de ne pas être wysiwyg (résultat en direct, what you see is what you get) mais de devoir se rédiger en code source dans un bloc note (ou un environement de programmation plus évolué!), même si tu mets une après midi à taper ta première page, dès que tu a pris la chose en main, tu ne veux plus entendre parler de l'éditeur d'équations de ms word --- fin de parenthèse

Pour revenir à Schroedinger, cette équation permet de calculer [;\psi;], ou [;\left|\psi\right\rangle;], la fonction d'onde, c'est une équation différentielle, on cherche une fonction en guise d'inconnue, et pour la trouver on donne des informations sur les dérivées de cette fonction, comme par exemple la seconde loi de Newton F=m.a qui peut se traduire par "la seconde dérivée du déplacement = la force sur la masse".
Celle de Schroedinger, c'est une équation aux dérivées partielles, une dérivée partielle, c'est quand une fonction dépend de plusieurs variables et que tu dérives que selon une seule, par exemple f(x,y) = x²y³ et [;\frac{\partial f}{\partial x} = 2x y^3;] et [;\frac{\partial f}{\partial y} = 3 x^2 y^3;], on dérive par rapport à une variable en considérant toutes les autres comme des constantes, la dérivée totale s'appelle la Martice Jacobienne ou le Jacobien et est une matrice.

Pour revenir à Schroedinger, son équation dit (je dirai variation au lieu de dérivée, pour faire encore plus physicien)" i (le 'i' complexe, et c'est lui qui va donner son caractère ondulatoire à la fonction, pense au fait que exp(ix), sa partie réelle est cos(x) et sa partie imaginaire est sin(x)) soit donc pour en revenir ; i * la variation de la fonction dans le temps est proportionnel à la variation seconde de la fonction dans l'espace plus éventuellement la fonction * le potentiel extérieur.

En fait, à part le i complexe, cette fonction est en tout point similaire à une fonction de diffusion par exemple qui donnera la densité de pigments dans un verre d'eau si tu y mets une goute d'eau, sauf que cette équation, celle de Fick en fait n'ayant pas de "i", elle n'oscille pas

Dans cette équation, les fonctions d'onde n'ont pas de dimention (c'est juste des probabilités, par contre des deux cotés du =, c'est de l'énergie, en joules donc, ou, plus appropriés, en électrons-volts

Voilà au départ, je voulais juste te dire que tu la verrais en deuxième, mais emporté par la verve d'écrire, je t'ai pondu une longue et incompréhensible explication.

Avec les compliments du chef, bon week-end!!!
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 30
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par ST2Space le Sam 18 Oct - 18:53

study OK bien reçu!
My turn...

Pour en finir avec le sujet des fonctions d'onde d'électrons notamment, en fait la seule intro à la physique quantique que j'ai eu à la fin du secondaire concernée justement le fait qu'un électron ne pouvait changé d'orbite autour d'un atome donné que pour un apport d'énergie particulier (les échanges d'énergie sont dits quantifiés, d'où le terme "physique quantique" etc). Pour le reste (Schroedinger...) j'apprends maintenant, de toi Julien comme de Cloots... et ben on est pas dans la **** - mais oui à terme ça risque de transformer ma vision de l'Univers (le monde ne suffit pas... lol)!
que l'économie s'effondre une bonne fois pour toute et nous danserons dans les ruines du capitalisme^^
Tout à fait d'accord Very Happy

Pour la température dans le tokamak, en fait c'est la problématique du "réchauffement du circuit secondaire" dont tu as parlé Julien que je ne connaissais pas (
avec mes connaissances mineures
pareil pour moi!); et pour ce qui est des neutrons insensibles à un champ magnétique, c'est vrai qu'à première vue ça m'aurait semblait évident, mais dans un context aussi extrême (ITER ne sera pas un accélérateur de particules, mais quand même), je me suis demandé, vu que les neutrons sont composés de quarks à charge électrique fractionnaire de la charge élémentaire, si ces derniers ne seront pas in fine bousculés par les puissants aimants du système (à très hautes températures, les quarks devraient pouvoir exister isolément)... euhm biensûr cela suppose d'éventuels breakdown de certains neutrons, est-ce impossible d'avoir un peu de plasma quark-gluon?

Voilà pour le moment,
à bientôt!
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Julien A. le Dim 19 Oct - 1:17

[quote='st2space'] Les neutrons ne pourraient pas former un plasma quark-gluons [/quote]

Alors là??? c'est pas impossible, j'y aurais pas pensé, mais les neutrons dont je parle sortent de la rt nucléaire, donc sont éjectés à grande vitesse

quant au fait que ce n'est pas un accélérateur, non, les électro-aimants n'ont rien à voir avec ceux d'un accélérateur, leur but (en tout cas dans un SVJ d'il y a longtemps) est de maintenir le gaz qui à cette température sera plasmifié dans un nuage toroïdale de sorte à ce qu'il ne touche pas les parois qui de fait ne sauraient résister à 10^7°K !!!

Quant à tes connaissance en quantique et le fait d'être dans la merde, pas de soucis, moi aussi en sortant de rhétos j'en savait pas plus (on a peut-être un peu parlé de l'effet photoélectrique (quantification de la lumière) parce que c'était l'année de la physique (2006) et les 100 ans (fin 2005) de 1905, année faste de la physique où Einstein a sortit ces célèbres papier, mouvement brownien, effet photoélectrique et relativité restreinte pour ceux qui ne connaissent pas encore par cœur (ça viendra, ça viendra... Wink et qu'une expo avait été consacré à ça au Cinquantenaire à Bruxelles et qu'on a été la voir comme toutes les classes de science à mon avis Smile
Ce que je te raconte là, je l'ai appris en deuxième bac avec Mr Bastin

Forcément, le principe d'une centrale à charbon c'est de chauffer de l'eau avec un feu de charbon pour faire de la vapeur qui fait tourner une turbine, pour une centrale nucléaire, c'est la même chose, sauf qu'on utilise des matériaux fissiles qui chauffent lors d'une réaction nucléaire, et qu'on mets deux ou trois circuits d'eau isolés because of radioactivité, mais ce qui me fait bizarre c'est dans ces réacteurs à fusion, on chauffe terriblement, et puis quoi, on compte sur la réaction pour maintenir la chaleur d'elle même

celà dit, on peut compter sur le rayonnement pour propager la chaleur, mais vu la quantité que ça dout dégager, je suis un peu perdu niveau compréhension, je vais un peu me documenter, histoire de pas passer pour un con...
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 30
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par ST2Space le Dim 2 Nov - 19:47

Je me suis encore documenté sur le sujet, et pour ce qui est du problème de "confinement" du rayonnement, c'est un centre qui travaille en parallèle avec ITER qui s'en occupe: IFMIF (International Fusion Materials Irradiation Facility). Il devrait développer les matériaux adéquats pour les conditions extrêmes qu'on retrouvera dans les futurs réacteurs à fusion.
avatar
ST2Space
Lombric

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 25/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Julien A. le Dim 2 Nov - 23:45

aux dernières nouvelles, aucun matériau ne peut résister à 10^7 degrés, ce dont on a toujours parlé pour confiner le gaz c'est d'en faire un plasma (gaz à haute température où les électrons sont arrachés aux atomes, et de confiner ce plasma dans un champ électromagnétique, maintenant le problème reste de trouver des matériaux capables de résister à des rayonnement diffusés hors du nuage de plasma, et le second problème, mais ça tout le monde s'en fout c'est qu'à force d'absorber des radiations en tout genre, le matériau, à moins d'être un matériau tout nouveau dont je n'ai aucune idée, mais rien n'est impossible, à moins ça, quoi, le matériau va devenir hautement radioactif et lorsqu'il ne sera plus utilisé, il va rayonner tant et plus comme tout déchet radioactif, m'enfin, je me suis pas encore renseigné sur toute les problématiques, j'essayerai de le faire... bonne soirée
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 30
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: ITER

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum