Détection nucléaire

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par |Sedna> le Dim 24 Mai - 22:27

Ah je suis contente que tu dises ça, parce que moi je posais la question en toute sincérité...


Bon, retournons aux choses sérieuses le temps de la mi-temps^^
avatar
|Sedna>
Prix Nobel

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 28
Localisation : Liège-centre
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Julien A. le Lun 25 Mai - 20:54

Alors cet exam, way that funny, nope???

Franchement, le coup de "et on doit pas vous le présenter oralement?!?!?"
"nonnnn (ou plutôt nôôôôôônnnnn avec une pointe d'accent témoignant une petite fierté d'on ne sait où on ne sait quoi) pas besoinnnnn"

perso, j'ai apprécié!
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par |Sedna> le Mar 26 Mai - 12:18

Apparemment, il y a dans le premier spectre pour le détecteur à scintillations un petit pic avant l'émission électronique due à la désexcitation et qui serait provoqué par l'arrivée au détecteur d'un rayon X provenant de la conversion interne.

Est-ce que quelqu'un comprend ce qui se passe là-dedans ?
avatar
|Sedna>
Prix Nobel

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 28
Localisation : Liège-centre
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Dany le Mar 26 Mai - 13:28

Perso, dans nos notes on avait noté mots pour mots: "Emission de la raie alpha de la désexcitation du Ba".
Enfin je pense que tu parle bien du premier pic de plus basse énergie?
avatar
Dany
Maître en Physique

Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 30
Localisation : Lièch
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par |Sedna> le Mar 26 Mai - 14:09

Ouaip. Et apparemment Strivay a posé la question à Horia tantôt et la réponse est : Rayon X issu de la conversion interne.
avatar
|Sedna>
Prix Nobel

Féminin
Nombre de messages : 457
Age : 28
Localisation : Liège-centre
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Dany le Mar 26 Mai - 15:12

Petite recherche sur google:
Conversion interne
Processus par lequel un noyau se trouvant dans un état excité transfère tout ou partie de son énergie d'excitation à un électron des couches K ou L de l'atome. Cet électron est alors expulsé. A la différence des électrons bêta émis par le noyau dans le phénomène de radioactivité bêta et qui présentent une répartition continue de leur énergie, les électrons de conversion interne sont monoénergétiques.
Edit: dans le cour, il est mis que l'électron de conversion est pareil que l'électron de Auger à la seule différence que l'énergie vient du noyau.

J'ai à mon tour une petite question...
Page 11, dans la formule qui nous permet de calculer l'angle solide, à quoi correspond T?
Dans le rapport de Laura et Dodo il est noté que c'est le temps mort du détecteur mais j'ai des doutes étant donné qu'il est noté dans les feuille que c'est "la transmission de la fenêtre et de l'air interposé entre la source et le compteur".
Alors comment l'obtient-on?

Et sinon, le "m" qu'on utilise est le nombre d'événement réel par unité de temps, en ayant tenu compte du bruit et du temps de résolution. J'en conclu donc que c'est le petit n de la formule n=m/(1-m*tau) avec m qui est le nombre d'événements enregistré (m' dans les notes du tp) et tau le temps de résolution.
Pouvez vous me confirmer que ce que je viens de dire est juste et que je me plante par royal :s

Merci beaucoup d'avance!

Edit: Merci beaucoup Mathieu Smile


Dernière édition par Dany le Mar 26 Mai - 15:52, édité 1 fois
avatar
Dany
Maître en Physique

Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 30
Localisation : Lièch
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Chiron le Mar 26 Mai - 15:40

page 11 le T c'est un coeff de transmission. On le calcul pas. Ce qu'on calcule c'est ewT=m/M en mesurant l'activité d'une source connue (M c'est la valeur théorique de l'activité calculée avec la loi de décroissance radioactive.
dans les notes des TP m' c'est ce qui est affiché sur l'écran du geiger
m c'est le taux réel d'événements m=m'/(1-m'*tps mort)
avatar
Chiron
Etudiant en Physique

Masculin
Nombre de messages : 151
Age : 28
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par |Laurent Maquet> le Mar 26 Mai - 17:24

Euh, un petit truc qui m'a toujours paru vaseux... Dans la détection de neutron, l'état excité du système Li + alpha a une énergie plus basse que le système dans son état fondamental... C'est logique ça?


e/: et les premiers ont pas d'infos sur les manip qui ont été demandées?

_________________


- Concierge du local du CSP -
avatar
|Laurent Maquet>
Chuck Norris

Masculin
Nombre de messages : 1268
Age : 29
Localisation : Marchin plâââch
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://laurent0000.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Julien A. le Mar 26 Mai - 18:51

Bon, la VO de ma phrase n'était pas très claire :
Dany a écrit:
Julien A. a écrit:d'instinct, j'ai envie de dire oui : le même neutron provoque la réaction avec la même énergie, alors le Li fondamental relâchera toute son énergie conférée par le neutron dans le détecteur, alors que dans le cas excité, une partie de l'énergie du neutron va être utilisée pour l'exciter, et donc, il ne reste qu'une partie (le reste) de l'énergie du neutron qui deviendra l'énergie (cinétique?) que le Lithium vomira à la tronche du détecteur
Oui, bien que j'ai dû lire 10 fois ton truc avant de le comprendre (met des points pour commencer de nouvelles phrases parfois, ce sera plus clair), ça m'a l'air correct.
etc.
Donc, la voilà reformulée pour ceux qui vourdaient relire le sujet, merci Dany :

d'instinct, j'ai envie de dire oui : le même neutron provoque la réaction en donnant la même énergie. Alors que le Li fondamental relâchera toute son énergie conférée par le neutron dans le détecteur; dans le cas du Li excité, une partie de l'énergie du neutron va être utilisée pour l'exciter. Il ne restera donc qu'une partie (le reste) de l'énergie du neutron qui deviendra l'énergie (cinétique?) que le Lithium relâchera dans le détecteur

ou jme trompe, en tout cas, pour moi, ça tient la route

tout en sachant que l'énergie "contenue dans l'excitation du Li" ne sera pas relachée dans le détecteur comme ça; ou alors éventuellement sous forme d'un rayonnement de plus faible énergie, mais dans une zone soit, peu sensible du détecteur; soit, dans une zone du spectre qu'on aura discriminée (désolé madame Aréna)


Tiens, au final, de manière globale, un cristal scintillateur, ça sert à transformer un photon gamma en une série de photons de fréquence exploitable pour le photomultiplicateur, hein, c'est ça?


Dernière édition par Julien A. le Mar 26 Mai - 20:48, édité 1 fois (Raison : première version incompréhensible)
avatar
Julien A.
Geek Power

Masculin
Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Sart Tilman/ Manhay
Date d'inscription : 01/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cspweb.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Dany le Mar 26 Mai - 19:28

Julien A. a écrit:d'instinct, j'ai envie de dire oui : le même neutron provoque la réaction avec la même énergie, alors le Li fondamental relâchera toute son énergie conférée par le neutron dans le détecteur, alors que dans le cas excité, une partie de l'énergie du neutron va être utilisée pour l'exciter, et donc, il ne reste qu'une partie (le reste) de l'énergie du neutron qui deviendra l'énergie (cinétique?) que le Lithium vomira à la tronche du détecteur
Oui, bien que j'ai dû lire 10 fois ton truc avant de le comprendre (met des points pour commencer de nouvelles phrases parfois, ce sera plus clair), ça m'a l'air correct.
Julien A. a écrit:
Tiens, au final, de manière globale, un cristal scintillateur, ça sert à transformer un photon gamma en une série de photons de fréquence exploitable pour le photomultiplicateur, hein, c'est ça?
Oui, pour produire des photons qui pourront exciter la photocatode qui produira des électrons, etc.
avatar
Dany
Maître en Physique

Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 30
Localisation : Lièch
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection nucléaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum